Les scientifiques sont formels : la Terre subit chaque jour des agressions importantes et les symptômes d'une planète souffrante sont déjà là. Le signe le plus flagrant étant sans doute le réchauffement climatique qui conduit entre autres à la fonte des glaces et à l'extinction de certaines espèces végétales et animales. Bien sûr, les Etats ont la plus grande part de responsabilité mais il est important aussi que les citoyens adoptent un comportement plus éco-responsable pour préserver autant que faire se peut la nature et l'environnement.  

Quelques gestes à adopter pour préserver la planète

soin planete

L'éco-responsabilité n'est pas un phénomène de mode mais un impératif de survie. Si la communauté citoyenne fonctionnait comme une fourmilière, les résultats se verraient assez vite. Si en effet chacun adoptait des gestes simples au quotidien dans la perspective d'avoir un impact moins agressif sur l'environnement, cela enrayerait l'état critique dans lequel il se trouve. Voici quelques gestes simples à adopter et encourager : 

  •  Planter plus d'arbres : si le jardinage est une activité délassante, la plantation d'arbres est encore plus excitante. En plus d'orner son jardin par des arbres fruitiers ou décoratifs, l'on assistera à leur pousse graduelle avec une certaine gratification. Au bout de quelques années, l'on pourra déjà en récolter les fruits, au sens propre comme au figuré. Enfin, l'oxygène que dégage les arbres et l'absorption des particules fines dont ils sont capables devrait suffire à en planter davantage. 
  • Se mettre au vélo : de plus en plus de personnes délaissent leur voiture au profit du vélo. Que ce soit pour se rendre au travail ou dans le cadre de ses déplacements quotidiens, se mettre au vélo a des répercussions positives sur son portefeuille et sur sa santé. En plus de faire du sport, on économise sur les prix du carburant qui deviennent de plus en plus exorbitants. 
  • Prendre le train : la pollution engendrée par la voiture est de 30 % supérieure à celle du train. On imagine donc sans peine que les va-et-vient incessants en voiture heurtent l'équilibre de la nature. En outre, voyager en communauté permet de consolider les liens sociaux et de tisser de nouvelles relations humaines. 
  • Débrancher son chargeur la nuit : se montrer plus respectueux de la nature commence également par ces petits réflexes. Ils peuvent paraître dérisoires et sans conséquences mais lorsqu'ils se reproduisent quotidiennement et qu'ils sont pratiqués par tout le monde, ils peuvent avoir un impact délétère sur la planète. Il convient de souligner que même lorsque le téléphone est chargé à 100 %, il continue à consommer de l'énergie et la gaspiller. Ceci fragilise d'ailleurs l'état de la batterie qui aura tendance à se vider plus rapidement. 
  • Consommer des produits bio : manger des fruits et légumes de saison n'a que du bon. Ceci encourage d'abord les petits fermiers qui mettent un point d'honneur à ne pas utiliser pesticides et produits chimiques et n'opter que pour des engrais naturels. Il s'avère aussi que leurs produits sont moins chers que ceux des supermarchés étant donné qu'ils ne paient pas les taxes d'importation et les frais de transport. En revanche, consommer des produits hors-saison signifie que ceux-ci ont été cultivés sous des serres en plastique, arrosés de pesticides ou acheminés de pays lointains qui ne respectent pas forcément les réglementations en vigueur. Par conséquent, ceci a des retombées néfastes sur la santé publique mais également sur la planète. 
  • Penser à fermer le robinet : lorsqu'on se brosse les dents ou qu'on se lave les mains, on a tendance à laisser l'eau couler alors qu'on se regarde fixement dans la glace. Ces mauvaises habitudes engendrent le gaspillage d'une vingtaine de litres en moyenne par jour. De même qu'il faut tenter de limiter les bains chauds et de privilégier les douches tièdes voire froides pour les plus téméraires. 
  • Bouder les sacs en plastique : chacun sait que les sacs en plastique sont des pollueurs impénitents et d'ailleurs très peu esthétiques. Pire encore, une masse importante de ces sacs finit dans la nature alors que la décomposition d'un seul sac en plastique requiert 200 longues années !
  • Concocter ses propres cosmétiques : c'est une véritable tendance écolo en ce moment. Confectionner ses propres recettes naturelles s'avère plus respectueux de la nature, plus économique et surtout comporte des vertus thérapeutiques multiples. Les Youtubeuses prodiguant des conseils beauté à base d'ingrédients naturels ont à l'heure actuelle le vent en poupe. 
  • Recycler ses épluchures :  en cuisine aussi, il y a matière à se montrer plus écologique en adoptant des petites astuces révolutionnaires. Si vous êtes un jardinier en herbe ou si vous disposez d'un petit potager, vous ne devriez plus jeter vos épluchures. Ces dernières se transforment au contact de la terre en un compost de qualité qui boostera vos jeunes pousses. Il suffit de faire un trou dans son jardin et les y loger. Vous créerez, ce faisant, un véritable écosystème très bénéfique pour votre jardin. 
  • Opter pour des nettoyants naturels : au lieu d'épuiser son porte-monnaie et sa santé dans l'achat de produits chimiques pour entretenir sa maison, il est nettement préférable d'opter pour des produits naturels. Ces derniers existent en nombre et assurent, du reste, un entretien plus efficace. Il est bon de savoir que le bicarbonate de soude, le citron ou encore le vinaigre blanc sont des nettoyants ultra-efficaces dont les senteurs ne sont pas nocives. 
  • Réutiliser l'eau de pluie : quand il pleut, il suffit de disposer quelques récipients dehors, dans le jardin ou sous les gouttières. Cette eau, exempte de chlore et de calcaire, sera fort appréciée par vos plantes et votre potager. 
  • Éteindre ses appareils électroniques :  la majorité de gens laisse leurs téléviseurs et autres appareils en veille la nuit sachant que certains d'entre eux consomment plus d'énergie lors qu'ils ne sont pas allumés.
  • Choisir les ampoules écolo : débarrassez-vous des vieilles ampoules halogènes, jaunâtres et mal éclairantes. Misez plutôt sur les ampoules basse consommation pour un éclairage optimal et une meilleure préservation de l'énergie. 

La liste dressée ci-dessus est évidemment non exhaustive. Mais la somme de ces gestes quotidiens, s'il sont transformés en automatismes, auront un effet foncièrement bienfaisant sur la planète. 

Laissez un Commentaire